Le guide pratique pour optimiser vos landing pages

4 01 2018 | 0 commentaires

La landing page est un des outils webmarketing les plus performants. Incontournable lorsque l’on souhaite avoir une stratégie globale. Mais alors qu’est qu’une landing page ? Quand est-il nécessaire de les réaliser ? Et surtout, quels sont les critères de performance d’une landing page? C’est à ces questions que nous allons essayer de répondre. Vous trouverez au travers de cet article le guide complet pour des landing page réussi. Définition, stratégie, critères de performance, exemple et outils. Vous n’aurez plus d’excuses !

Qu’est ce qu’une landing page ?

Il est important de resituer ce qu’est une landing page. En français, nous parlons de page d’atterrissage. Cette traduction permet de comprendre la logique derrière le levier. Une landing page est une page ou l’on va faire atterrir l’ensemble du trafic par rapport à une cible spécifique. Trafic qui devra être converti directement sur la page. Nous pourrions le traduire comme cela :

Une page, un message, une cible, un objectif

Techniquement, peu importe que cette page soit intégré au site ou non. C’est une notion qui aura sont importance dans la stratégie adopté. En revanche les deux peuvent être des landing page.

Pourquoi réaliser des landing page ?

Quel est l’intérêt de réaliser des landing page ? En un mot, « conversion ». Les pages d’atterrissage ont pour seul objectif de convertir vos cibles. Ici, pas de chichi. Rediriger votre trafic vers des pages optimisées va permettre de les convertir rapidement et efficacement. Mais prenons la logique inverse. Ce sera plus facile à comprendre. Les mauvaises pratiques ! Imaginons que vous fassiez des campagnes SEA. Vous allez donc vous positionner sur une expression de besoin spécifique. Si vous redirigez le trafic de cette expression sur votre home, quel sera la plus-value ? Aucune. Votre cible aura la sensation de ne pas trouver ce dont il a besoin. Conséquence direct, vous n’allez pas le convertir. Alors qu’avec une landing page correspondante, vous avez toutes vos chances.

Landing page SEO vs landing page inbound marketing

Dans le petit monde du webmarketing, la landing page peut parfois créer des incompréhensions. Tout simplement parce qu’il existe différents types de landing page. Littéralement c’est une page d’atterrissage pour votre trafic. Si on en reste là, la majeure partie des pages de votre site internet en sont. C’est pourquoi il faut différencier les landing page SEO des landing pages liées à l’inbound marketing. Et parfois se sont les mêmes ! Oui, je sais c’est compliqué. Mais tentons de démêler tout ça.

Les landing pages SEO

Lors de la réalisation d’un site internet, nous créons une architecture SEO. Cette architecture va positionner vos pages des termes génériques vers les mots clés plus spécifiques. C’est le principe de la longue traine SEO. Lorsque l’on arrive sur les pages profondes, dit de longue traine, se sont les pages qui vont attirer le trafic le plus qualifié. Se sont donc vos landing pages SEO. Vous comprenez la logique ? Ces pages sont donc totalement intégrés à votre site web.

Les landing pages inbound marketing

Bon, soyons honnête, ce n’est pas la terminologie officielle. Mais ça permets de poser le cadre. Car ces landing pages sont l’un des piliers de l’inbound marketing. Nous parlons ici de page d’atterrissage indépendante de votre site internet. Ce sont des pages orienté buiness, permettant de convertir directement. Généralement on s’en sert pour attirer le trafic SEA, ou emailing. Elles permettent de télécharger un livre blanc, s’inscrire à un programme ou prendre rendez-vous.

Ce sont ces landing pages que nous vous présentons dans cet article. Vous l’aurez compris, dans certains cas, les deux types de landing pages peuvent être les mêmes. C’est pourquoi il est nécessaire de bien poser le cadre.

Si vous souhaitez aller plus loin dans les notions abordées ici, retrouvez notre article dédié :

> Le guide complet de l’inbound marketing

Quand créer une page d’atterrissage ?

C’est une question qui revient souvent. Quand doit-on réaliser des landing page ? Notamment lorsque l’on a un projet de création/refonte de site web. Avant de refondre ou créer votre site internet ? Ou après ? La réponse est simple, les deux. Les stratégies de landing pages sont multiples. Elles peuvent correspondre à des instants de vie de votre site internet.

Avant la création ou refonte de votre site web

Lors d’un projet de refonte/création de site internet, créer des landing pages spécifiques permets d’avoir un outil optimisé qui permettra de garder un très bon niveau de résultat. Souvent même meilleur que l’ancien site. C’et une action dite « quick win ». Qui permet de gagner vite. Car créer des landing pages et connecter des actions webmarketing dessus peut être réalisé dans un délai raisonnable. Bien plus rapide que d’attendre votre nouveau site web.

Après la création ou refonte de votre site web

Une fois votre nouveau site internet en ligne, la stratégie évolue. L’objectif des landing pages ne sera plus de générer des leads sur vos services directs. Non, votre site web doit prendre le relais. En revanche, elles pourront positionner des actions spécifiques et générer des leads complémentaires. Stratégie de livre blanc à télécharger. Mise en avant d’actions de fidélisation. Inscription à un évènement. Les solutions sont multiples.

La structure de la landing page

Il ne suffit pas d’avoir des landing pages pour que les conversions pleuvent. Non, celles-ci doivent être ergonomiques et logiques. Il n’y a pas une structure unique. Pour autant, nous vous proposons un exemple de structure optimisée. Il vous permettra de créer le zoning ou la maquette de votre page d’atterrissage. En voici une proposition réalisé par Integrated IT Solutions.

Quels sont les critères de réussite d’une landing page ?

Mais une landing page ne se limite pas à sa structure. Elle doit avant tout être composée de certains éléments clés. Éléments destinés à favoriser la compréhension par l’internaute et la conversion finale. Voici 6 critères d’une landing page réussi :

#1 Écrivez un titre accrocheur

Prenez un peu de temps pour travailler votre titre. C’est le premier élément que verra votre cible. C’est donc votre titre qui va lui permettre de se projeter pour comprendre si votre page est en corrélation avec son besoin. Si votre titre n’est pas accrocheur ou ne reflète pas le besoin, vous risquez de perdre une bonne partie de votre audience.

Vous devez donc écrire un titre accrocheur, en corrélation avec la plus-value de la page et l’expression de besoin émise par votre cible. Pas si simple ! Mais c’est la première étape pour une landing page réussis.

#2 Travaillez votre message

L’ensemble de vos visiteurs vont lire votre titre. Pour ceux qui se sentent concernés, ils vont rentrer dans le détail. Tout comme votre titre, il va falloir travailler le message. C’est la trame de votre landing page. Un message clair et précis, permettant à vos internautes de comprendre la teneur de votre offre et sa spécificité. Il faut que votre cible comprenne bien sont intérêt. Attention aussi à garder une corrélation entre le titre de votre page d’atterrissage et son message.

#3 Donnez confiance

C’est l’un des enjeux d’une landing page réussi. La réassurance. Il est difficile d’inspirer de la confiance à un internaute qui ne vous connait pas sur une seule page. Vous devrez donc mettre habilement en avant les différents éléments de réassurance. Pour cela, réfléchissez aux différents éléments qui pourront permettre de favoriser la conversion. Nous vous conseillons de lister ces différents éléments puis de les sélectionner en fonction de votre message.

Il existe de nombreux axes qui vont permettre de favoriser la confiance. Tout d’abord le design de votre page. Une landing page graphique et ergonomique va donner du crédit à votre message. Ensuite, n’hésitez pas à mettre en avant des avis, labels et autres bandeaux de réassurance. Se sont d’excellents moyens pour mettre en avant votre expertise. Attention toutefois à ne pas basculer dans l’effet inverse. Votre landing page n’est pas une pub. Restez pertinent dans la mise en avant de vos éléments de réassurance.

#4 Soyez direct et précis

Comme nous venons de le signaler, une page d’atterrissage n’est pas une publicité. Ni un lieu où mettre en avant toute votre entreprise. Vous devez être direct. Le contenu mis en avant doit avoir un objectif précis. Lorsque vous allez créer vos maquettes, chaque section doit avoir un intérêt. Et l’ensemble des contenus de vos sections devront être écrit pour servir cet intérêt. Voici un exemple de landing page comprenant différentes sections. Celle de Macoretz Bois :

#5 Valorisez vos call to action et formulaires

L’objectif d’une landing page est clairement défini. C’est de convertir. Qui dit conversion dit CTA et formulaires. C’est un passage obligatoire. Une page d’atterrissage doit avoir un formulaire. Il est inutile de faire venir vos cibles sur une page pour les rediriger ensuite vers une autre page. Ce premier point étant éclairci, il faut maintenant optimiser vos formulaires. Pour cela vous devez respecter certaines règles :

  • Vous devez retrouver un CTA/formulaire dans la zone de flottaison
  • Si la page peut être scroller, un CTA doit toujours être présent
  • Vos CTA doivent être compréhensible, engageant et donner envie
  • Vos formulaires doivent demander un niveau d’engagement acceptable pour un internaute

Ces quatre règles sont des notions obligatoires à respecter sur toutes vos pages d’atterrissage. L’exemple de GetResponse est très parlant pour vous permettre de mieux comprendre :

#6 Mesurez vos conversions

Dernier élément clé de l’optimisation d’une landing page, le suivi des conversions. Ce n’est pas tout de vouloir convertir, il faut être capable de tracker et d’analyser les résultats de chaque landing page. Pourquoi ? Pour rester dans une logique d’amélioration continue. Malgré tous les conseils dont vous profiterez, garder en tête qu’une fois dans l’opérationnel, votre cible peut réagir différemment. Il faut donc pratiquer le « test&learn ». Tester des actions, analyser les résultats et optimiser les actions. C’est en trackant vos landing pages que vous pourrez voir ce qui fonctionne le mieux et le reproduire.

Des exemples de landing page au top

L’exercice de la création de landing page est un classique en webmarketing. Et à ce jeu là, certaines sociétés sont devenues des expertes. Voici quelques exemples de bonnes pratiques qui pourront vous inspirer :

Dropbox

Dropbox est bien connu dans le monde des startups. La société de stockage cloud a développé son business grâce à des techniques de Growth Hacking bien connu. Elle a surtout une expérience développée en webmarketing et ces landing page sont au top.

Origami Marketplace

Origami Marketplace est une agence web dédiée. Elle vous accompagne pour créer votre propre place de marché. La landing page est assez bien conçu. Réassurance et call to action claire.

Taboola

Taboola vous propose de créer des campagnes pour générer un trafic de qualité sur votre site. Convaincu ? Rendez-vous sur leur landing page alors :

Comment réaliser une landing page ?

Passons maintenant de la théorie à la pratique. Car si comprendre comment optimiser une landing page est un facteur clé, il faut aussi pouvoir les réaliser. Et en l’occurrence, soit vous les développez vous-même, soit vous utilisez un outil dédié.

Les développer

La première solution consiste à développer vos landing pages directement. Si vous passez par un CMS type WordPress, vérifiez les thèmes et plugins landing pages que vous pouvez trouver. Cela pourra vous faciliter le travail. La seule contrainte que vous aurez sera d’héberger vos pages. Vous pouvez travailler à partir de sous-domaine ou directement via un domaine spécifique.

Utiliser des outils dédiés

Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’idée de développer vous-même vos landing page, pas de panique. Il existe des solutions spécifiques. Généralement, ces outils permettent un travail plus qualitatif et facilite la création en volume. Toutefois, ils peuvent aussi s’avérer coûteux. Surtout si vous n’en avez qu’une utilisation partielle. Voici quatre de ces outils webmarketing. Certainement les meilleurs du marché :

En conclusion

La landing page est un outil webmarketing crucial. Bien employer, elle permet de toujours garder un niveau de conversion intéressant pour votre entreprise. Et si votre site web est déjà optimisé pour capter des contacts, elle vous permettra d’appuyer vos actions complémentaires. C’est un outil qu’il faudra toujours garder en tête lors de la création de vos plans d’actions. D’autant plus qu’elle a pour avantage majeur de pouvoir être activé dans des délais très court.

Maintenant que vous en savez plus sur l’outil, posez-vous la question. Les landing pages n’ont-elles pas un rôle à jouer dans votre stratégie webmarketing ?

Le guide pratique pour optimiser vos landing pages
5 (100%) 1 vote

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous souhaitez écrire pour La Pousse Digitale ?
Nous cherchons des auteurs invités.

Devenez contributeur