Le contenu est l’un des piliers les plus importants du référencement naturel. Les experts en la matière recommandent généralement aux entreprises de proposer un contenu pensé pour le SEO, gage d’un bon positionnement sur Google et les autres moteurs de recherche. Pour les néophytes, la notion de « contenu pensé pour le SEO » est toutefois très vague. Voici quelques conseils pour évaluer la pertinence d’un contenu en termes de référencement naturel.

Les critères pour identifier un contenu optimisé pour le web

Plusieurs modalités permettent de reconnaître un contenu pensé pour le SEO.

Un contenu web axé autour d’une intention de recherche

Depuis quelques années maintenant, Google a fait de l’intention de recherche une priorité. La firme de Moutain View se présente davantage comme un moteur de réponse qu’un moteur de recherche. Guidé par cette volonté, Google a pour objectif de comprendre l’intention de recherche des internautes. Par conséquent, il impose désormais aux sites web de s’aligner sur cette exigence.

Compte tenu de cela, un rédacteur web doit pouvoir proposer un contenu pensé pour le SEO en mettant en avant le bon mot-clé. Qu’il s’agisse d’une recherche informationnelle, transactionnelle, commerciale ou navigationnelle, le bon contenu SEO doit y répondre avec le maximum de précision. Cela implique en amont un travail minutieux, non seulement pour cibler les intentions de recherche, mais aussi le mot-clé principal associé à chacune d’elles.

Un texte SEO structuré et lisible

Lorsque vous rédigez un contenu SEO, il doit satisfaire aussi bien l’internaute que les robots de Google. D’où la nécessité d’utiliser les balises Hn, afin de hiérarchiser vos contenus. Ainsi, la balise H1 permet d’identifier le titre du texte, alors que la balise H2 précise les sous-titres de premier niveau. Quant à la balise H3, elle est dédiée aux sous-titres de second niveau.

En pratique, vous n’êtes pas tenu d’utiliser toutes ces balises pour tous vos contenus. Tout dépend de la longueur de votre article, et des idées que vous y développez. Une mauvaise utilisation des balises Hn peut empêcher l’aération du texte ; un autre critère d’un contenu optimisé pour le SEO. Pour ce faire, il est aussi suggéré d’utiliser les listes à puce et d’adopter des paragraphes courts.

Contenu SEO, rédaction web

Un contenu optimisé mettant en avant une sémantique précise

Une autre modalité qui permet d’identifier un contenu optimisé pour le SEO concerne le champ sémantique. En effet, le bon contenu met en exergue un mot-clé principal, autour duquel gravitent des mots-clés secondaires. L’objectif est de renforcer le champ lexical et la sémantique du texte, sans verser dans l’abus. Le champ sémantique ainsi formé par ces mots-clés est alors identifiable pour les algorithmes de Google, qui établissent facilement le lien entre la thématique développée et l’intention de recherche.

Vous remarquerez par ailleurs que les mots-clés sont positionnés à des endroits stratégiques. Ils figurent généralement dans la meta-description, dans le titre principal, au niveau des images et dans les H2 et H3. Évidemment, les mots-clés sont intégrés au corps du texte, à une certaine occurrence selon la longueur totale du texte. Dans tous les cas, vous constaterez qu’ils sont intégrés parcimonieusement, selon une approche dûment pensée et sans suroptimisation.

Un texte qui tient compte du maillage interne

Le maillage interne est une autre modalité qui permet d’identifier un contenu qualitatif du point de vue SEO. Pour rappel, le maillage interne désigne l’ensemble des liens qui relient les pages de votre site entre elles. Il permet d’améliorer la navigation, et donc l’expérience utilisateur de votre site. Le maillage interne est pour Google une métrique SEO importante.

En optimisant le maillage interne, Google pourra explorer la majorité des pages du site, y compris les moins visibles. Lorsque le maillage interne est bien respecté dans un contenu, vous le remarquerez à travers la cohérence et le positionnement des liens. La pertinence de l’ancre de lien est aussi un détail qui se remarque aisément.

Externalisez la rédaction SEO pour répondre aux exigences d’un contenu optimisé

Vous l’aurez compris, les règles pour obtenir un contenu SEO de qualité sont nombreuses. Il faut aussi tenir compte des mises à jour des algorithmes de Google auxquelles vous devez vous conformer. Comment donc proposer un contenu axé SEO ?

La solution la plus simple en l’espèce est d’externaliser la rédaction de vos contenus SEO en faisant appel à un consultant SEO. Il justifie d’une expertise éprouvée en matière de rédaction de contenu. Maîtrisant les règles du copywriting et de la rédaction sémantique, il vous assure des contenus de qualité, qui épouse l’intention de recherche de l’internaute, sans faire l’impasse sur les attentes de Google.

En externalisant la rédaction de vos contenus vers un consultant SEO, vous pouvez être assuré que vos textes génèrent du trafic sur Google. La qualité des contenus étant de mise, vous apportez une véritable valeur ajoutée à l’internaute. En toute logique, votre contenu sera positionné en haut des résultats de recherche.