Comment choisir sa solution e-commerce ? Saas vs Open Source

Août 7, 2018 | 0 commentaires

Créer une boutique en ligne pose toujours de nombreuses problématiques. Et l’une des plus récurrente est de savoir définir quelle sera votre solution e-commerce ? Open source et plateformes SaaS proposent des avantages et des limites différentes qu’il est nécessaire de comprendre pour faire le bon choix. Nous allons donc essayer de vous orienter vers la le modèle le plus adapté à vos besoins et à votre philosophie. Zoom sur 10 critères qui vont vous aider à sélectionner votre logiciel e-commerce.

Qu’est ce qu’une solution e-commerce ?

Avant de rentrer dans le comparatif des différentes plateformes e-commerce, il est important de bien les définir. Car l’offre s’est élargie ces dernières années et toutes les solutions ne fonctionnent pas de la même manière. Il existe ainsi 2 grandes familles.

Les CMS open source

Le principe des CMS e-commerce open source repose sur l’accessibilité au code source. La logique étant de laisser gratuitement à disposition une base de travail alimenter par la communauté, que vous pourrez modifier directement.

Les CMS SaaS

Quant à elles, les solutions e-commerce SaaS sont des plateformes clés en mains qui vont s’adapter en fonction de votre projet. Dans ce cas, pas d’accès au code pour modifier une base, mais une société éditrice qui développe un CMS avec de multiples fonctionnalités et qui vous ouvre des accès à leurs modules en fonction de vos besoins.

Ces dernières années, certaines plateformes ont émergées grâce à leurs spécialisations métiers. Généralement, ces sites e-commerce proposent à la vente des produits liés à un secteur d’activité. Le volume de trafic potentiel est moins important, en revanche, il sera plus qualifié.

Dans le cadre des plateformes SaaS, il faut faire une distinction spécifique. Celle des outils professionnels visant des boutiques en ligne à fort potentiel, et celle des plateformes tous public comme Wix ou Hubside. Nous ne traiterons pas de ces dernières dans cet article.

10 critères pour sélectionner votre plateforme e-commerce

Pour vous aider à sélectionner la future plateforme de votre boutique en ligne, nous avons sélectionné 10 critères correspondants à des différences de fonctionnement ou de philosophie entre le SaaS et l’open source. Nous vous indiquons aussi l’importance  de chaque critère dans la différence entre les deux via ces pictogrammes :

Fort : ce critère est extrêmement important pour votre choix et l’orientation va modifier votre mode de fonctionnement.

Faible : Ce critère est à prendre en compte mais ne devrait pas être l’élément clé de votre choix.

#1 La technique, un frein au développement

Fort

Lorsque l’on parle de créer un site internet, les contraintes techniques sont un vrai frein. C’est d’ailleurs l’une des premières questions que se posent les futurs e-commerçants. Et le choix de la solution commence ici. Car dès le lancement du projet la logique entre SaaS et open source se fait ressentir

  • Open Source: En open source, les contraintes techniques peuvent rapidement devenir un frein à l’évolution de votre site. Votre CMS devra être hébergé, installé, puis paramétrer par vos soins. L’environnement technique est souple, et dès lors où vous avez les compétences, tout est imaginable. Pour un site de vente en ligne professionnel, vous devrez nécessairement être accompagné par une agence web.
  • SaaS: La solution SaaS propose un site clé en main. C’est l’éditeur qui s’occupera de l’environnement technique. Vous vous concentrez donc sur votre plus value métier. En revanche, tout ne sera pas envisageable techniquement.

A ce stade, il s’agit de choisir entre un environnement souple et illimité mais très technique ou un environnement très simple et rapide mais plus restreint.

#2 Quels sont vos besoins spécifiques ?

Fort

Nous avons déjà un peu défriché le terrain sur le sujet. Les besoins spécifiques de votre site e-commerce sont à prendre en compte rapidement. Tant sur les premières versions que sur celles imaginé en version 2 ou 3 du site. Et là aussi, il y a une vraie différence de philosophie et de façon d’aborder le e-commerce.

  • Open source : Dans ce cas, vous n’êtes limité que par les compétences techniques. Que vous soyez le développeur ou que vous fassiez appel à un prestataire, tout est imaginable.
  • SaaS : Avec le SaaS vous êtes confronté aux limitations techniques de l’éditeur. En fonction des modules proposés vous pouvez ne pas être en mesure de mettre en place certaines optimisations.

#3 Un design qui vous correspond

Faible

Définir le design de votre site web est une problématique complexe qui doit allier représentation de votre image de marque et simplicité de l’expérience utilisateur. Si le sujet est important et sensible, le choix de votre solution e-commerce n’aura pas d’impact conséquent sur ce travail.

  • Open source : En open source, tout est modifiable. Une fois encore, en fonction des compétences techniques, vous n’êtes pas limité pas les possibilités de design. De plus, vous pouvez créer les maquettes de votre site Mais pour un résultat optimal vous devrez être accompagné par des professionnels et cela demandera un budget complémentaire.
  • SaaS : Faites votre choix ! La plupart des solutions SaaS propose des centaines de thèmes prédéfinis et administrables. Vous devriez trouver celui qui correspond le plus à votre image assez facilement.

#4 La mise en place de votre boutique en ligne

Fort

La logique de création de site est toujours un problème complexe. En fonction de votre cahier des charges et de la technicité du projet, il sera plus ou moins adapté, voir obligatoire de passer par une solution e-commerce précise.

  • Open source : La mise en place de votre site e-commerce demandera minimum deux à trois mois pour un travail abouti. Vous ne serez pas limité par les spécificités et aurez un site en adéquation avec votre besoin. A condition de respecter l’ensemble des étapes clés d’une création/refonte de site web.
  • SaaS : Les solutions e-commerce SaaS promettent un site en ligne en moyenne sous 3 jours. Techniquement, c’est vrai. Mais comptez un peu plus de temps, juste pour la rédaction des contenus par exemple.

#5 Ou serez-vous hébergé ?

Faible

L’hébergement est une notion importante et encore plus en e-commerce. Expérience utilisateur, performance de votre boutique, sécurité. Autant de notions liées à votre hébergeur. Pour autant, ce n’est pas ça qui va vous faciliter le choix entre le SaaS et l’open source.

  • Open Source : Si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure e-commerce via une solution open source, vous devrez aussi définir vous-même votre hébergement ainsi que ses paramétrages. Ce sont aussi des coûts supplémentaires à prendre en compte dans votre business plan.
  • SaaS : Les solutions SaaS intègrent par défaut l’hébergement. C’est l’éditeur qui prend en compte tous les paramétrages ainsi que les performances. Vous n’aurez donc pas à vous en occupez.

#6 Comment est géré la maintenance ?

Fort

Une fois votre boutique en ligne mise en place, il est important de réfléchir à la maintenance de votre site web. Évolution des fonctionnalités, mise à jour, produits complémentaires. Comment chaque système gère cette problématique ?

  • Open source : Toutes les opérations de maintenance et de mise à jour, ainsi que les évolutions de votre site sont des composantes que vous devrez gérer. En fonction du contrat avec votre agence web, se sont des éléments qui sont intégrés à votre contrat de maintenance sous forme de temps.
  • SaaS : Encore une fois, les solutions e-commerce SaaS propose une prestation clé en main. Donc la maintenance et les mises à jour sont aussi prisent en compte dans l’offre.

#7 L’accompagnement webmarketing

Fort

Outre la création du site e-commerce, développer vos ventes en ligne dépend fortement de vos actions webmarketing. SEO, SEA, réseaux sociaux, emailing, ergonomie,… Quelques critères clés indissociables d’une boutique en ligne. Mais open source et SaaS offrent-ils les mêmes possibilités ?

  • Open source : Pour travailler l’ensemble des leviers webmarketing efficacement, l’accès au code est nécessaire. A ce niveau, les solutions open source offrent une profondeur de travail illimité. C’est clairement un avantage. Pour autant, cette vérité n’est valable que pour les boutiques en ligne avec un certains niveau de maturité.
  • SaaS : Soyons clair, tout ne sera pas réalisable. Les plateformes SaaS sont limitées par leur CMS et les connecteurs compatibles. Sans accès au code vous ne pourrez pas réaliser certaines actions d’optimisations. Mais le SaaS évolue beaucoup et très vite et en fonction de l’éditeur, les limites ne seront pas si contraignantes.

#8 Aurez-vous accès aux données ?

Faible

 

L’accès à la donnée est un point crucial sur le long terme. C’est un élément phare qui vous permettra, entre autre, de connecter différents outils (ERP, CRM, webmarketing) à votre site e-commerce.

  • Open source : Avec l’open source, vous aurez un accès complet à la donnée depuis votre serveur. Mais attention ces informations ne sont pas simples à comprendre et demande une certaines maitrises.
  • SaaS : Le mode SaaS propose généralement des formats d’exports mais pas toujours adéquats. Privilégiez les solutions avec API pour faciliter les connexions.

#9 Combien ça coûte ?

Fort

C’est le sujet qui fâche. Et doublement en l’occurrence car ce n’est pas la transparence des prix qui va vous aider à choisir votre solution e-commerce. Soyons honnête, quelque soit votre choix, il y aura toujours des imprévus.

  • Open Source : Le coût de la création d’un site e-commerce en open source est intimement lié à votre cahier des charges et à la typologie de l’agence web sélectionnée. Mais les tarifs peuvent vite grimper dès lors ou vous modifier un peu votre projet. Il faudra aussi penser à la maintenance, pas toujours prise en compte une fois le site en ligne.
  • SaaS : Ici, pas de devis. Mais un montant fixe par mois. Cela peut paraitre plus transparent que l’open source mais les mauvaises surprises peuvent vite arriver aussi. Car à chaque module complémentaire que vous allez intégrer, il faudrait payer en plus.

#10 La sécurité de votre boutique

Fort

Tant que tout fonctionne c’est un sujet auquel on ne pense pas. Mais si vous deviez vous faire pirater votre site web ? Comment gérer la situation ? Ca ne sera pas la même réponse pour l’open source et le SaaS.

  • Open Source : La notion de sécurité est très complexe en open source et dépend en partie des choix que vous aurez réalisés et du type d’attaque. Dans les grandes lignes, vous êtes responsable des failles liées à votre CMS et votre hébergeur des failles côtés hébergement. C’est pourquoi nous vous conseillons d’intégrer un onglet sécurité à votre cahier des charges avant tout développement
  • SaaS : En SaaS, tout est hébergé chez l’éditeur de la solution. Il est donc responsable en cas de problème. Ca simplifie grandement les choses !

Quelle solution e-commerce vous correspond le mieux ?

C’est la question à laquelle vous allez devoir répondre. Car malheureusement, ce comparatif des logiciels e-commerce n’y répondra pas pour vous. Mais vous l’aurez compris, il s’agit là de deux philosophie très différentes avec chacune des avantages et des inconvénients.

Mais alors pourquoi un tel comparatif ? Parce que si la solution idéale n’existe pas, nous pouvons facilement vous orienter. Deux éléments caractérisent clairement chacune des solutions. La profondeur de fonctionnalité contre la simplicité. C’est donc votre projet qui va vous orienter vers un modèle plutôt qu’un autre. Ca et votre caractère. Car si vous recherchez plutôt la sécurité et un développement contrôlé vous  opterez pour une solution e-commerce SaaS. A l’inverse, si vous souhaitez de l’optimisation et un développement puissant, dirigez-vous vers une plateforme open source.

Présentation des plus gros acteurs

Quelque soit le type de solution, les acteurs ne sont pas si nombreux que ça. Et pour la plupart, assez  connu dans leur secteur. Inutile de réinventer la roue, s’il n’y a pas de plus value concrète, autant vous tourner vers des solutions qui ont fait leurs preuves.

Les solutions e-commerce open source

Les plateformes open source sont assez facilement identifiables sur le marché. Il est dominé par trois acteurs majeurs que sont Magento, Prestashop et WooCommerce.

  • Magento est une plateforme nativement e-commerce. Très riche fonctionnellement, avec près de 3500 modules, vous pourrez envisager toutes les spécifiés. Malgré tout, les agences web spécialisées Magento sont assez difficiles à trouver.
  • Prestashop est le logiciel open source e-commerce phare. Près de 4000 modules, une communauté importante en France et dans le monde. C’est l’un des acteurs les plus réputés du marché.
  • WooCommerce est un plugin WordPress. Il permet donc de se servir de la force de ce CMS. Mais il n’a pas la profondeur d’action des Magento et Prestashop qui sont fait pour les boutiques en ligne. En revanche, le développement est beaucoup plus simple et moins cher.

Les acteurs e-commerce SaaS

Les plateformes SaaS aussi sont dominées par trois entreprises référentes. Ici, les entreprises référentes s’appellent Shopify, Oxatis et Wizishop. Mais le modèle étant en pleine croissance, de nombreux concurrents tentent de prendre leur place. Le marché est donc très dynamique et pourrait voir arriver d’autres référence d’ici peu. Malgré tout, il faut relativiser, l’explosion du modèle SaaS est une chose mais nous ne parlons toujours que d’environ 5% du marché.

Shopify est la plus importante plateforme e-commerce SaaS. Avec plus de 600 000 boutiques et 2400 extensions, l’entreprise Canadienne  a su se démarquer de la concurrence grâce à une maitrise complète du processus de vente.

Oxatis est l’un des pionniers du marché. La société Marseillaise est aujourd’hui l’éditeur de plus de 7000 boutiques en ligne et propose 400 fonctionnalités pour prendre en main rapidement votre site.

Wizishop s’est fait connaitre grâce à son modèle de tarification à la performance. L’éditeur Niçois recense 4500 sites e-commerce et propose environ 400 fonctionnalités.

Le poids de chaque acteur en France

Il est particulièrement difficile d’évaluer le poids de chaque CMS sur le marché Français. Les tendances de recherche que nous vous proposons au dessus donne une piste de travail mais pour autant, n’est pas représentatif du marché. Nous pouvons pourtant définir clairement les deux solutions majoritaires en France. A savoir Prestashop et Woocommerce, qui représente environ 60% de l’état du marché.

Alors, vous êtes plutôt SaaS ou open source ?

Le sujet est très vaste et peut diviser en fonction des experts. Il n’y a pas de réponse universelle et toutes les plateformes e-commerce on leurs avantages et inconvénients. Il est important de vous diriger vers la solution qui vous correspond le plus. Sachez aussi que les possibilités ne s’arrête ni aux CMS, ni aux acteurs que nous vous avons présentés. Lorsque vous aurez fait votre choix, prenez un peu de temps pour faire une analyse complète des plateformes. C’est un sujet très important qui conditionnera beaucoup de choix de votre future boutique e-commerce.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *