Le guide complet du dropshipping en e-commerce

3 12 2017 | 0 commentaires

Le dropshipping est un modèle économique qui émerge de plus en plus en France. Stratégie e-commerce, il est présenté par les fournisseurs comme un eldorado. Il vous permettrait de développer votre boutique en ligne simplement et à des coûts ultra compétitifs. Derrière la théorie, ce modèle est-il adapté à tous les sites e-commerce ? C’est une question légitime, qu’il vous faudra vous poser avant de vous lancer dans l’aventure. Car si l’intérêt du dropshipping est simple à comprendre, il n’est pas toujours pertinent de développer ce modèle. Nous avons étudié pour vous le concept dans son ensemble. Voici donc le guide complet du dropshipping en e-commerce.

Le dropshipping, comment ça marche ?

Le dropshipping permet à un site e-commerce de vendre les produits d’un ou plusieurs fournisseurs sans gérer les problématiques de stocks et d’envois. Ces contraintes étant prises en main directement par les fournisseurs. L’e-commerçant s’occupe donc uniquement de la vente en ligne. Tandis que le ou les dropshippers transfèrent les colis à destination du client final. Dans les faits, vous ne gérez donc plus l’aspect logistique de votre boutique en ligne.

C’est donc un business model spécifique qui rencontre un franc succès. Il limite fortement les barrières à l’entrée du e-commerce. Particulièrement adapté lors des lancements de projet de boutique en ligne. Le dropshipping devient plus difficile à intégrer dans sa stratégie dès lors que votre boutique a atteint un certain niveau de développement.

Les avantages du dropshipping

Le dropshipping est une vraie opportunité pour tester un marché en e-commerce. Ce business model vous permettra de limiter les risques et de lancer votre activité en toute sérénité.

Diminuer les frais de gestion de votre e-commerce

Le dropshipping possède un avantage flagrant. La diminution des frais de gestion. Créer votre catalogue produit ne demande plus d’investissement de départ. Vous pourrez lancer une boutique en ligne sans investissement. De la même manière, l’ensemble des problématiques logistiques ne vous incombe plus. Cela devient la charge du dropshipper. Vous ne vous souciez plus des emballages, du choix et du paiement des transporteurs. Ni de l’achat des stocks de départ. En somme, le dropshipping permet de diminuer voir abolir les freins à l’entrée pour une activité e-commerce.

Développer rapidement votre activité

Parfait pour le lancement d’un site e-commerce ou d’une nouvelle activité. Le dropshipping va vous permettre de créer votre site internet sans problématique d’entrée. Vous pourrez intégrer de nombreux produits et développer très rapidement votre activité en ligne. Un site e-commerce classique vous demanderait de travailler les catégories produits (ou les nouveaux produits) par étape. Et ainsi construire votre catalogue en même temps que votre évolution.

Par ailleurs cela vous libère des coûts de gestion de l’entrepôt. En externalisant le processus de traitement des commandes, vous vous concentrez sur votre activité à forte plus value. Vous supprimez le traitement des commandes. La manne financière libérée par le dropshipping vous aide à investir directement dans votre outil commercial. En l’occurrence, votre site e-commerce.

Un catalogue produits complet et varié

L’augmentation des dropshippers et de l’offre est toujours plus importante. Ce marché complémentaire de vente en ligne vous permet d’avoir un catalogue produit complet. Quelque soit la typologie de site que vous administrez. Le dropshipping vous donnera accès à un large spectre de produits, généraliste comme spécialisé. Comme nous le montre BtoB shop, l’une des plateformes de Bigbuy.

Tester des nouvelles opportunités produits

Le dropshipping est aussi une parfaite opportunité pour tester de nouveaux produits. Mais aussi de nouvelles catégories de produit. La logique reste toujours la même. Cette technique vous permet de lancer rapidement une nouveauté. Toujours en limitant la prise de risque de votre côté (pas d’achat de stock, pas de gestion logistique). Vous ne vous concentrerez que sur l’aspect technique et commercial de votre nouveau catalogue. Une fois le lancement effectué, vous pourrez analyser les résultats. Cela vous permettra de prendre des décisions sur l’internalisation d’un produit en fonction de l’analyse des résultats et non de votre ressenti.

Un besoin en fonds de roulement positif

Notion plus comptable cette fois-ci, le besoin en fonds de roulement (plus communément appelé BFR). Celui-ci reste toujours positif. Concrètement, le BFR « représente le montant qu’une entreprise doit financer afin de couvrir le besoin résultant des décalages des flux de trésorerie correspondant aux décaissements (dépenses) et aux encaissements (recettes) liés à son activité.» (source compta-facile.com). Seulement, avec le dropshipping, vous n’avez plus de décalage entre vos achats de stock et la vente de vos produits. Vous gardez donc en continu un BFR positif.

Les inconvénients du dropshipping

Nous vous avons dépeint jusque là un tableau idyllique du dropshipping. Mais attention toutefois avant de vous lancer dans cette aventure. Le choix de ce business model est plus stratégique qu’il n’y parait. Pour avoir une vision globale de cette méthodologie commerciale vous devez prendre en compte l’ensemble des inconvénients qu’il représente pour votre business.

La concurrence e-commerce

L’avantage majeur du dropshipping est aussi, son principal défaut. Car qui dit peu de barrière à l’entrée, dit aussi, une concurrence accrue. Logique. Les produits proposés en dropshipping par des fournisseurs, voire même par des plateformes spécialisées dans ce modèle, peuvent être vendus par tous leurs clients. Cela va amener à avoir une stratégie concurrentielle propre aux produits dropshippés.

La guerre des prix

Et en e-commerce, qui dit concurrence dit guerre des prix. Et c’est ici que ce business model peut s’essouffler. Car si vendre ces produits peut être intéressant, encore faut-il être en mesure de réussir à le faire. Le tout en assurant des marges intéressantes. Rogner vos marges risque de fortement diminuer la rentabilité de votre site e-commerce. Ce qui est rarement pris en compte par les administrateurs de boutique en ligne.

Des problèmes de contenu dupliqué

Problème dans le problème. La multiplication des ventes d’un même produit en e-commerce par des centaines de boutiques va créer les mêmes pages sur différents sites web. Le catalogue produit, va nécessairement demander un travail important de traitement des contenus. Vous devrez rédiger des descriptions produits uniques à votre site e-commerce. Si vous utilisez le dropshipping pour tester une catégorie avec quelques produits, le travail à réaliser sera assez léger. En revanche lors du lancement de votre site en dropshipping, attention à la charge de travail. Ce schéma réalisé par VDP digital vous éclairera peut être :

Le positionnement SEO

Toujours dans cette optique concurrentielle, votre stratégie SEO se devra d’être de taille. Comme pour le contenu dupliqué, avoir de nombreux concurrents sur un produit va rendre le positionnement en référencement naturel plus difficile. Il faudra le prendre en compte dans la définition de votre business plan web. Mettre en place rapidement des actions SEO détaillées risque de faire évoluer les postes budget et temps alloués à ce levier à la hausse.

La multiplicité des fournisseurs

Sauf à passer par une plateforme dédiée au dropshipping, vous risquez de devoir multiplier les fournisseurs ? Oui, et alors ? C’est le cas sur n’importe quel site e-commerce. Sauf qu’en l’occurrence, cela pose des problèmes de taille. Vous serez contraint de négocier vos accords avec les dropshippers. Sinon, vous risquez de compromettre votre projet avant même que celui-ci soit lancé.

La politique de frais de port

Sur un site classique, l’ensemble des stocks se retrouvent en un même lieu. La gestion logistique consiste donc à optimiser les envois. Dans le cadre du dropshipping cela devient très rapidement un casse tête. Si vous multipliez les fournisseurs de votre côté, comment gérer vous votre politique de frais de port ? Notamment lors d’un panier qui reprendra trois ou quatre produits de fournisseurs différents ? Et c’est là ou le problème commence. Si les produits commandés représentent un panier assez important, vous pourrez facilement négocier des frais de port offerts. En revanche, dans le cas où le panier moyen est faible, gérer les frais de port peut devenir une contrainte clé de votre business model. Car un client n’acceptera pas de payer deux ou trois fois les frais de port sous prétexte que vous avez différents fournisseurs.

Les expéditions et l’expérience shipping

Le dropshipping pose une interrogation quant aux rapports que vous allez entretenir avec vos clients. En effet, l’une des grandes problématiques du e-commerce se concentre sur le fait d’offrir une expérience particulière avec la marque. Et surtout lors de la réception de la commande. Or, dans ce modèle, vous n’avez pas la main sur les expéditions. Cela signifie que la personnalisation de l’envoi, tout comme le processus qualité qui en découle peut être limité. Et dans certains cas, franchement mauvais.

Pour les marques les plus pointilleuses, le dropshipping peut être un problème pour respecter vos critères d’expérience shipping. Nous pouvons citer comme exemple des entreprises comme Apple ou encore Sony. Lors de la réception de vos colis, elle vous propose un packaging sur mesure avec des détails qui frisent la perfection. Inutile de dire que dans ce cas, vous devrez faire des concessions.

Malgré tout, quelques dropshippers ont compris le besoin des boutiques en ligne et proposent une gestion de l’expédition plus poussé. Vous pouvez en fonction des expéditeurs, négocier l’aspect logistique sur mesure ou, passer par l’un de ces deux modèles :

  • Le « private label shipping » : Permet l’envoi de marchandise au client par le dropshipper avec l’adresse de retour de votre entreprise et votre logo. Les informations sont personnalisées aux couleurs de votre entreprise.
  • Le « fullfilment integral » : Permet l’envoi de votre marchandise géré par une plateforme logistique en son nom identifié comme votre partenaire et qui va gérer les stocks, l’envoi et le retour.

La gestion de la satisfaction client

Problématique induite et spécifique au e-commerce. Comment gérer la satisfaction client avec le dropshipping ? C’est une question qui se posera nécessairement à vous un jour ou l’autre. Et plus vous multipliez les dropshippers, plus vous risquez d’y être confronté. Vous devez donc anticiper le problème et négocier cette partie avec vos futurs fournisseurs. L’objectif étant pour vous de savoir qui réagira et comment, lorsque vous aurez des clients insatisfaits.

Le dropshipping du point de vu des fournisseurs

Car oui, le dropshipping n’est pas qu’un modèle économique pour le e-commerce. C’est aussi un excellent moyen de développer une activité de grossiste ou de magasin. Nous sortons un peu du sentier web. Connaitre les possibilités pour les dropshippers pourra devenir un excellent argument commercial. Surtout si vous souhaitez pousser une entreprise à devenir un dropshipper exclusif (mais nous prenons un peu d’avance sur la fin de l’article).

Les avantages pour les fournisseurs

Pour les dropshippers, les avantages se concentrent principalement sur la capacité à développer un nouveau circuit de distribution. Qui plus est avec une renommé nationale, voir internationale en très peu de temps et d’investissement.

Un nouveau circuit de distribution

Car oui, vendre sur internet n’est pas à la portée de tout le monde. C’est d’abord une expertise spécifique que la plupart des acteurs traditionnels n’ont pas. Développer un site e-commerce demande beaucoup de technique même s’il est développé en externe. Cela laisse à l’entreprise la possibilité de toucher une nouvelle cible. Le tout en se concentrant sur son cœur de métier et en limitant les investissements liés à la création et la maintenance d’un site marchand.

Recrutement de distributeurs

Second avantage et non des moindres. Le dropshippers qui réussit à négocier des contrats multiplie ses distributeurs et étend donc son réseau de distribution. Il peut se constituer un réseau de distribution international et se contenter de gérer la logistique en envoyant aux consommateurs les produits commandés. Il devra cependant être prêt à mettre en place les éléments nécessaires pour une bonne gestion des envois. Plus le réseau grandira et plus le nombre de commande sera important.

Les inconvénients pour les fournisseurs

Mais attention, tout n’est pas rose et le modèle économique du dropshipping n’est pas non plus idyllique côté fournisseur. Il demande de faire très attention lors de la négociation des contrats. Et ainsi ne pas perdre la main sur ses produits, aussi bien concernant l’aspect économique que l’aspect qualitatif.

Les conditions de ventes

L’inconvénient majeur que peut connaitre le dropshipper est lié aux conditions de vente de son catalogue produit. Lorsqu’il va engager les négociations, surtout avec des acteurs e-commerce très bien implantés, il risque de subir des demandes commerciales imposantes. L’objectif numéro 1 des dropshippers sera de garder des taux de marge cohérents et d’éviter les clauses de non concurrence, voir d’exclusivité. A savoir avant de rentrer en négociation !

Manque de maitrise sur l’image des produits

Deuxième inconvénient, la perte partielle voir totale de maitrise sur l’image des produits. En effet, dès lors que le dropshipper va multiplier les distributeurs en ligne, il laissera l’ensemble de son image aux mains d’e-commerçants. E-commerçants qui auront des pratiques diverses et variées avec les produits. L’ensemble de la politique marketing autour de la gamme de produit sera différente selon l’acteur. Pour le consommateur, cela risque de créer une confusion sur l’image des produits (tarifs, qualité, production,…).

Dropshipping vs marketplaces

La remarque est récurrente. Quelle est la différence entre le dropshipping et les marketplaces ? En réalité tout le monde peut faire du dropshipping en intégrant ses produits sur une ou plusieurs marketplaces. Cependant, il existe quelques différences liées au mode de fonctionnement de ces plateformes e-commerce. La principale d’entre elle est le fait que les grossistes, comme les e-commerçants peuvent intégrer leurs produits sur les places de marché. Il n’y a plus de distinction entre les deux. Et même les e-commerçants travaillant en dropshipping. Les produits d’un fournisseur qui travaille en dropshipping peuvent donc se retrouver sur une marketplace par le biais d’un de ses revendeurs. L’autre différence majeure réside dans la négociation, ou plutôt la non négociation. Avec les marketplaces, vous gérez bien les envois. Mais vous êtes soumis aux conditions spécifiques de chaque acteur sans aucun pouvoir de négociation.

Alors, le dropshipping est-il fait pour vous ?

Il est temps de répondre à la question clé que pose le guide complet du dropshipping en e-commerce. Est-ce que ce modèle économique est adapté à mon entreprise ? Soyons clair, si vous attendiez un oui ou un non catégorique, vous ne l’aurez pas. En revanche, ce que nous pouvons vous dire, c’est que ce modèle est particulièrement adéquat pour les entreprises qui souhaitent se lancer en e-commerce.  Ainsi que celles qui souhaitent développer une nouvelle catégorie de produit. Le dropshipping vous permettra de pénétrer un nouveau marché en limitant les investissements. Mais dans le cadre d’une stratégie digitale e-commerce ambitieuse, il n’est qu’une étape qui a pour objectif de vous apporter des réponses.  Attendez-vous tout de même à avoir un gros travail de rédaction de contenu. Ainsi qu’à prendre du temps dans la définition des bons dropshippers et dans la négociation des conditions de vos partenariats.

Les solutions de dropshipping

Pour les plus motivés d’entre vous, voici quelques solutions de dropshipping connues qui proposent une pléiade de catégories et de produits. Attention, tout de même, travailler avec ces structures signifie une concurrence très dense. Nous vous conseillons donc, dans la mesure du possible, de créer votre propre réseau de dropshippers.

Le guide complet du dropshipping en e-commerce
5 (100%) 1 vote

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous souhaitez écrire pour La Pousse Digitale ?
Nous cherchons des auteurs invités.

Devenez contributeur